CELINN 

 

La quête de Celinn est à l’image d’un motif yin yang ou les opposés s’entrelacent.. 
L’union des lointains résonne avec force dans sa musique comme dans son parcours atypique. 
L’imaginaire fait irruption dans le réel, le chant indien se reflète dans une mélopée bretonne, un piano droit se mêle à l’ electro, une divinité ancestrale surgit dans une atmosphère futuriste.. 
En ressort une musique mystique et invocatrice, peuplée d’esprits animaux et de divinités, mais aussi d’êtres bien réels tels que sa propre famille qu’elle a invité à chanter sur l’Album. Car tout part du réel, toujours. Les histoires qu’elle nous conte sont directement inspirées de ses rencontres et de son quotidien. Encore une façon de réunir les pôles.
Une façon de réunir les talents aussi, qui prend tout son sens sur son Album Le Jardin à paraitre, pour lequel elle s'est entourée d'artistes internationaux résonnant avec son univers: MajiKer, Mauro Basilio, Etienne Jaumet, Niraj Chag et Heiko Dijker. Elle a créé avec eux une pop animiste cinématographique et touchante.

 

copyright Virginie Sueres

Maryn Bonnefoux Photographie

Céline Wadier est soutenue par l'ADAMI, financée par la Région et le Fond social Européen sur les cursus professionnels de l'ACP la Manufacture Chanson et du SDV